Spécial Semaine de la QVT : Retrouver le sens au travail.

21.06.2022
AccueilCovidSpécial Semaine de la QVT : Retrouver le sens au travail.
Semaine de la QVT : Retrouver le sens au travail | Alixio

Alors que la crise Covid a bouleversé le travail, les habitudes des salariés et des entreprises, la notion de Qualité de Vie et des conditions de Travail (QVCT) n’a jamais eu autant d’importance. Notamment dans l’une de ses composantes : le sens au travail. Qu’est vraiment que le sens au travail ? Comment donner du sens à son travail ou celui de son équipe en qualité de manager ? Ces questions, il est important de les poser et d’y trouver des réponses pour assurer un bon niveau de QVCT à ses collaborateurs au travail.

Sens au travail et utilité sociale.

La crise COVID est venue bouleverser le sens au travail d’une partie des travailleurs. L’éloignement, la généralisation du télétravail parfois dans des conditions difficiles, les relations sociales à distance ajoutés aux craintes liées à la pandémie ont largement touché les conditions de travail.

A cela, il a fallu ajouter les dispositions gouvernementales qui ont induit le sentiment de deux déconnexions : envers les collègues et envers le travail en tant que tel. Cela a nécessairement questionné le sens au travail : pourquoi et pour qui j’effectue ce travail ? La notion d’utilité sociale s’est renforcée pour contribuer à donner du sens : mon travail est-il utile socialement dans le contexte actuel (de confinement, post-confinement, contexte de crise etc.) ? Pour certains, ce nouveau questionnement, ou ce questionnement dans un contexte exceptionnel, a conduit à reconsidérer leurs choix professionnels, en allant jusqu’à l’option radicale de la démission et du changement de vie.

Mais l’utilité sociale d’un travail ne se suffit pas. Certains métiers dont l’utilité sociale est indéniable tels que les infirmiers ou les enseignants, connaissent depuis la COVID encore plus de tensions. Cela s’explique notamment par les conditions dans lesquelles le travail est réalisé ou se réalise encore. Et dans certaines professions les conditions qui se sont durcies ne permettent plus d’y trouver un sens ou le même sens qu’auparavant. On voit bien que le sens du travail est très directement lié aux conditions dans lesquelles il est réalisé.

Le sens au travail, une notion très personnelle.

On ne peut négliger une donnée importante : le sens au travail est aussi très personnel. Il n’existe pas UN seul sens au travail, mais bien un sens au travail pour chacun des collaborateurs qui compose une organisation. Le travail a du sens s’il permet de se réaliser. Sans nécessairement y voir d’opposition, pour certains, il s’agit principalement de se réaliser à travers le travail (utilité sociale, qualité du travail réalisé, etc.). Tandis que pour d’autres, il aura un sens s’il laisse suffisamment de temps pour se réaliser dans sa vie personnelle (famille, association, voyages…).

Finalement, il s’agit de poser la question de la place du travail dans sa vie. Peu importe la manière par laquelle on trouve du sens, l’importance étant d’en trouver. Cette quête de sens n’est d’ailleurs pas exclusivement réservée aux jeunes générations, mais se pose dans toutes les générations. La preuve en est par l’étude de l’APEC fin 2020, où 94% des cadres jugent important d’exercer un métier qui a du sens.

Le sens au travail n’est pas qu’une question de bien-être. Il permet surtout aux collaborateurs d’être engagés dans leur organisation, d’être motivés, leur donne l’envie de la développer. Avoir trouvé du sens au travail permet d’être d’autant plus enclin à se lever chaque matin -ou chaque nuit ! – pour s’y rendre.

Les organisations peuvent-elles donner un sens au travail ?

Le sens au travail étant propre à chaque travailleur, l’organisation dans laquelle il évolue ne peut prescrire un sens. Néanmoins, elle doit contribuer, au quotidien, à donner du sens. Pour ce faire, plusieurs leviers existent et peuvent être utilisés : Partager une vision claire de la stratégie de l’organisation. Aider le salarié à adhérer aux objectifs et aux valeurs de l’organisation. Accompagner le collaborateur et reconnaître sa contribution dans l’organisation. Favoriser l’expression des salariés sur leur travail (comme le propose l’ANI du 19 juin 2013), en lui laissant de l’autonomie et des responsabilités. Offrir des opportunités d’évolution par des formations ou des promotions etc.

C’est la garantie pour les organisations d’avoir des collaborateurs engagés et volontaires, mais aussi de les fidéliser et d’être attractif pour acquérir de nouveaux talents, dans un contexte de pénurie et de guerre des talents qui se durcit.

Afin de contribuer à la perception de la qualité de vie et des conditions de travail des travailleurs et d’accompagner les organisations, chez ACCA professionnels, nous apportons une attention particulière au sens donné au travail dans le cadre de nos missions, notamment sur les démarches d’accompagnement QVCT.

Découvrir l’accompagnement d’ACCA Professionnels, entité dédiée à la QVCT du Groupe Alixio.