Futur du travail : nouvelles approches pour le travail et le collectif de demain.

15.03.2022
AccueilCovidFutur du travail : nouvelles approches pour le travail et le collectif de demain.
Futur du travail post covid

C’est une évidence : les deux ans de crise sanitaire ont profondément transformé les entreprises et le travail. La question pour beaucoup d’entre elles aujourd’hui est de passer à l’étape suivante, en capitalisant sur les changements intervenus dans l’urgence, pour inventer leur futur du travail.

Premier phénomène massif, le travail à distance.

Le télétravail s’est largement imposé : « Y compris chez certains de nos clients qui étaient contre ou pensaient qu’il était impossible à mettre en place, pour des raisons de confidentialité ou de sécurité », explique Vincent Maire, Partner chez Alixio Change Management. La plupart des entreprises ont mesuré des gains de productivité. Evidemment, de nouveaux sujets d’organisation et liés au management sont apparus. Certaines boucles de validation sont devenues obsolètes, « la crise a été l’occasion de de responsabiliser les acteurs, de simplifier certains process de validation, poursuit Vincent Maire.

L’émergence des sujets liés aux risques psychosociaux.

Surprise aussi à la sortie de ces deux ans, alors que depuis le 14 mars les restrictions sanitaires sont levées en entreprise, l’émergence des sujets liés aux risques psychosociaux. « Avant on les rencontrait dans des situations de crise, détaille Vincent Maire. Aujourd’hui, toutes les entreprises et les managers sont confrontés à ces problèmes et doivent se positionner. »

Les entreprises se trouvent alors confrontées à une situation inédite : un retour à la normale attendu et des transformations latentes et installées à l’occasion de la crise très difficiles à gérer. « La vraie question à se poser est pourquoi faut-il faire revenir les collaborateurs au bureau, que feront-ils de plus qu’ils ne peuvent faire chez eux en télétravail ? », dit Vincent Maire, Partner chez ACM.

Il s’agit alors d’inventer le travail et le collectif de travail de demain. Avec un prérequis, y compris pour attirer les talents : au moins deux jours de télétravail par semaine. Un standard si on sonde par exemple les jeunes diplômés sortant d’école.

Nécessité d’inventer de nouveaux modèles de collaboration.

Un autre sujet monte aussi petit à petit, la question, parfois épineuse, du réaménagement des bureaux. Un levier à prendre en compte plus comme un moyen de changer les façons de travailler que simplement comme une façon pour les entreprises de faire des économies de m2. Les collaborateurs demandent des open space plus fonctionnels, avec plus d’espace individuel pour lutter contre le bruit. Open space qui auraient aussi l’avantage en cas de retour de l’épidémie de rester fonctionnel avec des distances maintenues entre les postes de travail. Mais il s’agit aussi d’inventer des lieux qui favorisent le travail collaboratif. Certaines entreprises innovent même très largement : Le Club Med propose ainsi à ses managers de s’installer pour un mois dans un de ses clubs pour travailler. Chez Accor, on réfléchit à déployer des modèles collaboratifs de proximité en permettant aux salariés de travailler depuis certains hôtels près de chez eux.

Alixio Change management accompagne les entreprises dans ces changements :  » Souvent, ce qui peut manquer c’est une vision systémique, une réflexion globale sur le futur du travail qui doit aller au-delà de la question de l’accord de télétravail, explique Vincent Maire. Nous les aidons à prendre de la hauteur et à concilier les problématiques managériales, RH, immobilières, sociales… dans un seul et même programme de futur du travail. »

Et c’est notamment en proposant de nouvelles approches, comme le Metaverse (voir ci-dessous) que Alixio Change management aide les entreprises à passer au-delà de la crise qui a bouleversé toutes les organisations pendant près de deux ans.

Quand le travail s’installe dans le Metaverse.

C’est une des pistes de réflexion proposée par les équipes d’Alixio Change management et leur partenaire WorkAdventure, utiliser le Metaverse pour réinventer des collectifs de travail. La startup propose une application qui permet d’inventer un bureau virtuel, ou un évènement virtuel. Proche du graphisme de jeux comme Animal Crossing ou Minecraft, la plateforme peut reproduire des espaces de travail classiques comme une salle de réunion et faire travailler ensemble les collaborateurs. Mais elle n’oublie pas les espaces de convivialité ou informels, là ou parfois peuvent se nouer et se dénouer beaucoup de choses dans les collectifs de travail. « On voit bien que les gens n’en peuvent plus d’être en réunions Teams en permanence, il leur faut se croiser, trouver des espaces de conversation et d’intelligence en dehors de ces rendez-vous formels, les nouvelles approches du Metaverse appliqué au travail peuvent aider à inventer cela », dit Vincent Maire.

Le monde du travail sera d’ailleurs sans doute le prochain à plonger dans ces espaces virtuels déjà saisis par certaines stars, marques ou commerçants, comprenant la nécessité d’inventer de nouveaux lieux de sociabilité à l’heure des restrictions de déplacement et de rencontres. La nouvelle frontière de l’emploi est sans doute à chercher par là.

Pour en savoir plus sur notre accompagnement, découvrez nos solutions Organisation et Change management.